En attendant la suite de l'analyse des différents outils fonctionnels d'un site marchand, nous allons suivre un internaute dans votre site, pour analyser les points à optimiser dans sa visite.

Il existe en effet différentes solutions pour qu'un internaute accède aux produits de votre catalogue. Regardons ces différents chemins :

Par catégories et sous catégories :

La plus naturelle peut être pour nous enfants de l'informatique. Pour cela, vous avez un choix qui n'a comme limite que votre imagination (et vos produits peut être aussi...) pour créer des catégories. Par type de produit, par prix, par couleur, par pays, ... Vous pouvez même en proposer plusieurs (en prenant bien garde de ne pas perdre l'internaute dans une jungle obscure) sur votre site, pour répondre aux différents besoins de vos clients (offrir un cadeau dans telle tranche de prix, boire une bière exotique, ...).
Dans le même style, mais un peu plus compliqué à mettre en place, les catégories croisées ? Comment expliquer simplement ça ... ? Prenons l'exemple des comparateurs de prix, vous faire un premier choix (un pantalon), un second choix (couleur / taille / matieres) et ainsi de suite pour réduire vos choix à une seule poignée de produit. Je ne sais pas si un plug-in permet d'ajouter cette fonctionnalité à OsCommerce, mais en tout cas, Magento le fait.

Par moteur de recherche :

Il y a quelque temps, j'ai fait un long article que vous pouvez retrouvez ici : "Le moteur de recherche produit " pour définir son principe et son fonctionnement.

Par transversalité :

La transversalité consiste à regrouper des articles provenant de catégories différentes au sein d'une même catégorie crée pour l'occasion.
Exemple :
-les bonnes affaires, qui regroupe tous les produits en promotion de votre boutique.
-la St Valentin, qui regroupe tous les produits en rapport avec cette fête que vous proposez sur votre site.

Par homepage, ou vitrine dans les pages catégories :

Grâce à ces pages, vous pourrez mettre en avant vos produits (les plus rentables héhé ;-) , ou à destocker).
Mais pour cela, leurs présentations visuelles doivent être percutantes (par une esthétique, ou un prix).

Par popularité produit :

Si votre site permet l'affichage des produits les plus achetés, ou mieux notés (toutes les plateformes de boutiques le font aujourd'hui sans supplément), cela peut conforter un client dans son choix, de savoir qu'il n'est pas seul. Mais cela peut aussi faire découvrir des best-sellers à des internautes ne les connaissant pas.

Par cross ou up selling :

Cela consiste à présenter des produits complémentaires (ou de gamme supérieure) à un produit, sur la page de présentation de celui-ci. Cela peut aussi être mis en oeuvre dans le panier (bon exemple chez CDiscount), mais pour des petites boutiques cela fait très mauvais genre.
Dans le cas du cross-selling faites des lots virtuels (donc avec réductions incitatives) pour maximiser le taux de transformation.
Dans le cas de l'up-selling mettez bien en avant l'avantage du produit proposé. Car dans le cas contraire, le client est en juste droit de se demander pourquoi acheter un produit plus cher pour un même besoin.
Pensez aussi à utiliser le down-selling si vos produits les moins chers sont les plus rentables ;-). Telemarket en avait faire l'expérience, au printemps, en proposant des marques de distributeur à la place de produits de marque. Mais l'expérience n'a visiblement plus court, et n'a pas été validé je pense, car plus aucune trace de ceci sur le site de Telemarket.

Par marque (cette fonction est en native dans OsCommerce, donc citons la) :

Cette fonction n'est utile que si les produits que vous vendez ont une différenciation forte. Sinon l'option ne sert qu'à embrouiller vos internautes.

Par flux RSS et autres exporteurs de contenu:

Si vos produits s'adressent à des Geeks c'est LA fonction à avoir ;-).
Mais misons sur l'externalisation future des ventes (ventes ne passant pas par votre interface marchande), donc si vous avez à commander votre site marchand, prenez ça en compte, et commandez dès à présent une solution simple et évolutive afin d'exploiter cette tendance future.


Donc voila je pense que nous avons fait le tour, donc a nous e-commerçant, ou futur e-commerçant d'optimiser tous ces chemins, et les autres que vous allez sûrement rajouter dans les commentaires.