Sur le prétexte de dire "bhouu les cybermarchés sont trop chers" suite à la parution de l'indice ''NetPrix'' dans le magazine ''Linéaires'', je me demande ce que Michel Edouard Leclerc veut dire par :

Nous sommes quasiment prêts

Doit-on entendre que prochainement nous pourrons acheter notre steack haché Marque Repère sur E-leclerc.com ?

Mais quelques questions restent en suspend :
- Quel modèle logistique pour la livraison finale : à la porte du client ou dans un centre E.Leclerc ?
- Qui gérera cette nouvelle entité : la centrale ou un nouvel adhérant nouvellement débarqué ?
- Les adhérant actuels seront intéressées aux ventes ?

Voila les questions sont lancées.