http://www.albanjamess.fr : Nouvelle adresse
Logo du site Alban : Étudiant en e-commerce

Mot clé - Licence Pro GRC et E-commerce

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 19 juillet 2008

Voila c'est fini (mais ça continue)

Donc voila mes études sont terminées, donc j'abandonne mon blog d'étudiant (qui était d'ailleurs un travail noté par Xavier de Mazenot d'Adverbe) au profit d'un nouveau blog : http://www.albanjamesse.fr : (e-)commerçant débutant.

Sur ce nouveau blog, je m'entendrais beaucoup plus sur les problématiques e-marchandes, et les outils web utiles afin de rendre nos vies numériques plus performantes et réactives.

Donc je vous attends ;) .

mardi 20 mai 2008

Internet et les industriels de l'eau et de l'huile ?

Comme certain le savent, je suis en stage chez moi en Alsace.
Un stage qui porte sur le relancement/la revitalisation/un coup de pied au cul d'une solution logiciel en mode ASP/SaaS qui avait du mal à décoller sans moi.

Après avoir repensé le produits, relooké et optimisé pour le référencement le site, l'affaire devait, d'après moi être pliée. En effet, une offre plus claire, un site aux normes du W3C, trustage des premières pages des moteurs de recherches sur des mots clés choisis (pas que de google ça aurait été trop simple ;) ).

Mais voila le produit est une solution logiciel en mode ASP/SaaS destinée aux industriels textiles.

Théoriquement un marché ultra porteur : les ERP/logiciel de structuration d'entreprise en mode ASP et surtout SaaS explose, il suffit de suivre les différentes infos du domaine IT pour s'en convaincre, du coté des clients/prospects potentiels, pas de soucis non plus, plus de 100 créations d'entreprise et théoriquement 50 renouvellement de solutions par an.

Résultats, des visites encore plus critiques qu'un site comme site-pourri.com.
Où sont mes visiteurs

Après recherches, tous les sites du secteur, même les sites institutionnels de l'industrie de la mode française sont dans le même état (passé les 20millions de TraffickRank dans le très contesté classement Alexa est quand même une preuve de non visite je pense).

La question qui se pose est donc : Était ce vraiment judicieux de faire un produits 100% internet pour des industriels français qui n'en sont qu'à considérer internet comme une contrainte ?

D'un autre coté un autre problème se pose, les seuls visiteurs arrivés avec de bon mots clés bien travaillé sont des concurrents étrangers (Bonjour les mauriciens et les ivoiriens ;) dites moi merci pour vous avoir facilité la tache dans vos recherches) qui visitent méticuleusement le site pendant plus d'une heure et demi en moyenne pour un site de 10 pages !
Donc une autre question qui se pose mais plus généralement pour les entreprises de tous les domaines : Y a t'il un intérêt à exposer son savoir faire sur internet au risque de se faire piller ses avantages concurrentiels ?

Mais moi ce qui m'intéresse c'est de faire venir du monde ciblé sur ce site bon sang !
Comment puis je y arriver ?
Adwords sur des mots clés techniques typique de l'industrie textile, ça a été fait sans succès; E-mailling je m'y refuse, et de toute façon en B2B industriel les taux de retours sont tels que ça nous apporterais statistiquement moins d'un visiteur; Publicité dans la presse pro : à 5000€ la demi page en noire et blanc (la demi page est grande avouons le, l'équivalent d'une feuille A4) il nous faudrais 15 clients qui reste plus de 3 ans pour commencer à tirer des bénéfices de cette actions quasi invisible à coté des branding en couleurs des grands groupes de mode sur 4 pages. Il ne nous reste que le mailling papier qui part cette semaine qui va nous fixer sur la pertinence d'un tel produit (si vous êtes décideur dans le secteur du textile et que vous êtes totalement open minding envers les technologies web et que vous n'avez pas reçu une jolie publicité rouge avant la semaine prochaine, ça m'intéresse aussi contacter moi au plus vite).

samedi 19 janvier 2008

Licence Pro GRC et e-commerce à Alençon

Donc comme promis, voici la présentation de ma Licence pro GRC et e-commerce.

La ville :

Donc, cette licence pro se trouve à Alençon, une belle petite ville (30.000hab.), pas très chère (F2 40m² pour moins de 400€/mois, APL de base 140€), tous confort, bowling (moyen), ciné (petit), piscine (honorable), 3hypermarchés. Climat humide, mais tempéré.
Suivez ce lien pour savoir plus précisément ou ce trouve Alençon et son IUT.

L'IUT :

Un IUT champêtre (hors de la ville), avec un (très) grand parking (mal foutu), qui dépend de l'université de Caen ( http://www.unicaen.fr/ ). Étant très loin de Caen (et des UFR agitées) l'iut est très tranquille, l'ambiance y est même familiale. Outils info de bonne qualité, et en libre service + wifi. Présence d'un Resto U. Chambre à voir avec le Crous, mais pas sur.

La section :

La Licence Pro GRC et e-commerce est rataché au département QLIO (Qualité Logistique Industrielle et Organisationelle) .
Un secrétariat sympathique (toujours) joignable et à l'écoute.
Parfois, on peut sentir un certain sentiment de flottement et d'approximation, mais cela ne gêne en rien le déroulement de la licence.

Lire la suite...

samedi 1 décembre 2007

Orientation en Bac+3

Nous sommes en décembre, et qui dit décembre pour nous les étudiant, dit penser à son orientation.
Donc pour tous les bac+2, je leur annonce que je vais vous faire une description détaillée de ma Licence Pro GRC et E-commerce (à Alençon), d'ici quelques jours (le temps de tout détailler en profondeur).

Donc si vous êtes intéressé par le e-commerceet en recherche de formation post bac+2 dans le domaine universitaire professionnalisant il y a :

Pour moi je pense que c'est la plus pertinente vu le nombre d'entreprises VADiste de la région. Dommage que je ne l'ai pas connue 1an plus tôt. Maintenant il faut voir ce que les étudiants en pensent.

  • Li Pro de commerce électronique à Vannes. Le lien (en construction donc cliquez plutôt la)
  • Li Pro Management et E-commerce à Bordeaux. Le lien
  • Li Pro Masertic (Marketing des Services et Technologies de l'Information et de la Communication) à La Rochelle. Le lien
  • Li Pro Commerce option « Marketing et commerce sur internet : les métiers du e-business » à Evry. Le lien
  • Li Pro e-Commerce de Bézier. Le lien . Aucunes infos trouvées !?
  • et la Li Pro GRC et E-commerce à Alençon. Le lien . Je vous ferai d'ici quelques jours la description détaillée de cette licence.


Si vous connaissez d'autres licences pros en rapport avec internet, ou si vous avez des liens complémentaires (ou plus pertinents) aux licences déjà citées, n'hésitez pas à les laisser dans les commentaires.
Si vous êtes étudiants actuels ou anciens des licences ci-dessus et que vous êtes d'accord pour répondre aux de personnes souhaitant s'orienter, n'hésiter pas à me laisser votre e-mail.

lundi 26 novembre 2007

Les Champions vont disparaître.

Et que deviendra le maillot à poids ?Je voudrais rebondir sur un article qui date de quelques jours. Cet article est parue dans le journal Le Figaro et nous apprend (ou nous confirme pour ceux qui suivent un peu l'actu de la GD) que Carrefour vas passer tous les magasins à l'enseigne Champion, sous son enseigne Carrefour Market.

Mais je me pose donc une petite question : Que vont-ils faire dans les villes disposant de Champion et de Carrefour ?

Cette question me viens en regardant un peu autour de moi. J'habite (de façon provisoire) comme certains le savent à Alençon, pour y faire une Licence Pro GRC et E-commerce .
Et dans cette ville, il n'y a pas moins de 3 Champion et 1 Carrefour (et 1 8àHuit, et des Proxy pour 1 Mutant 1 Leclerc et pas plus de 3 MaxiDiscount). Donc, ma Question est peuvent-il faire une ville toute Carrefourisé ? La CDEC (Commission Départementale d'Equipement Commercial) même si elle n'est pas saisie, ne peut pas y mettre un holà ? (en même temps qu'a-t-elle a dire sur une opération d'enseigne ?).

Donc, si vous avez des réponses ... Commentez ce post.
En parallèle, je pose la question directement à Olivier Dauvers en tant qu'éminent expert de la grande distribution.


PS : Pour ceux qui s'intéressent à la GD : La saga du commerce français , c'est LE livre à avoir.