http://www.albanjamess.fr : Nouvelle adresse
Logo du site Alban : Étudiant en e-commerce

Mot clé - mes petites idées

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 21 avril 2008

Google Dewey

Je sort ce blog de sa torpeur printanière pour vous posez une question.

Il y a quelques temps, on a (tous) entendu que le nouvel algo de recherche de Google se faisait appeler Dewey.
Hier en refeuilletant la Longue Traine du père Anderson, je me suis rappelé de qui était ce Dewey (Melvil de son prénom).
Si on résume (trop) rapidement sa pensée, c'est lui qui a inventé le rangement dans les bibliothèque, mais Wikipedia est plus explicite que moi à son propos : http://fr.wikipedia.org/wiki/Classification_d%C3%A9cimale_de_Dewey

Une fois cette idée assimilé, je pense que l'on est en droit de se demander si Google, tend à créer des annuaires de recherches à la volé, afin de palier à l'extraordinaire masse en expansion exponentielle que sont les infos sur internet ? A y réfléchir d'un coté ce n'est pas incompatible avec les évolutions que l'ont peu apercevoir dans Google. En effet la recherche universelle vas piocher dans de multiples sources, et on imagine vite une petit évolution qui consisterais dans un bouton ou un lien pointant vers "Plus de contenu commercial", ou "Plus de contenu amateur" à coté des classiques "Plus de contenu image ou vidéo".

Et vous qu'en pensez vous ?

(en même temps peut être que je me met le doigt dans l'œil complètement, et que Google pensais a John Dewey, qui a fait ... a vrai dire j'ai pas bien compris, mais Wikipedia a compris lui : http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Dewey )

dimanche 20 janvier 2008

La zone de chalandise en e-commerce

Si vous cherchez comment faire une zone de chalandise cliquez ici, je vous ai fait un article sur comment faire une zone de chalandise en 3clics.

Depuis déjà longtemps, une petite question me trotte dans la tête. J'ai du mal à y répondre de façon précise. Cette question est « Comment peut-on définir la zone de chalandise en e-commerce ? » .

En effet, on peut se dire que cette question n'a pas d'intérêt ; Mais je pense que bien au contraire, cette question, et les réponses qu'elles engendrent ont une très grande portée en terme de communication. Sur cette question, deux écoles se font face :

Lire la suite...

mercredi 3 octobre 2007

Idée logistique à creuser pour les cybermarchés

Une petite idée m'est venue :

Pourquoi des entreprises comme UPS, Fedex (ou autre, pourquoi pas un réseau du type Kiala ou Ebox Club) ne créent pas des points de retrait automatiques de colis, comme est en train de le faire La Poste ( voir le Site Cityssimo.fr) ou Ebox Club, ouverts 24/24, 7/7 dans toute la France ?

Ces points pourraient même être divisés en 3 zones pour répondre aux problématiques de transport et d'entreposage des cybermarchés. À savoir une zone en -18°, une +1° et une zone en température ambiante.

Le développement des cybermarchés est surtout freiné par ces problèmes de logistique finale. Le client, en plus des frais de ports exorbitants (mais bon c'est un autre problème), se heurte au fait que la livraison est prévue dans une tranche horaire de 2heures au minimum (donc, mon gain de productivité personnelle gagné en en faisant mes achats sur internet est rendu à néant par ces 2heures perdu à attendre le livreur). C'est d'ailleurs, je pense, une des raisons du succès des sites comme Chronodrive.

Donc si un prestataire développe une solution de la sorte au niveau national, il aurait, à mon sens, un bon nombre de clients plus ou moins important dans le domaine de la VAD Alimentaire. Effectivement, les petits commerçant dans le secteur des produits alimentaires sur internet sont face à une impossibilité de transporter (à des coûts raisonnables) ses produits en respectant les chaînes de températures.

De plus, ces entreprises pourraient profiter de la libéralisation totale du marché postal européen pour implanter ces automates de façon très dense sur le territoire français, en y mettant en dépôt automatisé, aussi bien des colis en tri-temperature, que des lettres de moins de 100gr.


PS : Pour en savoir plus sur la logistique des cybermarchés vous pouvez lire le dossier de Gilles Marouseau qui se nomme : A la recherche d'un modèle logistique pour les cybermarchés (PDF)