http://www.albanjamess.fr : Nouvelle adresse
Logo du site Alban : Étudiant en e-commerce

Mot clé - site marchand

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 11 février 2008

Bientôt un cybermarché E.Leclerc unifié ?

Sur le prétexte de dire "bhouu les cybermarchés sont trop chers" suite à la parution de l'indice ''NetPrix'' dans le magazine ''Linéaires'', je me demande ce que Michel Edouard Leclerc veut dire par :

Nous sommes quasiment prêts

Doit-on entendre que prochainement nous pourrons acheter notre steack haché Marque Repère sur E-leclerc.com ?

Mais quelques questions restent en suspend :
- Quel modèle logistique pour la livraison finale : à la porte du client ou dans un centre E.Leclerc ?
- Qui gérera cette nouvelle entité : la centrale ou un nouvel adhérant nouvellement débarqué ?
- Les adhérant actuels seront intéressées aux ventes ?

Voila les questions sont lancées.

dimanche 20 janvier 2008

La zone de chalandise en e-commerce

Si vous cherchez comment faire une zone de chalandise cliquez ici, je vous ai fait un article sur comment faire une zone de chalandise en 3clics.

Depuis déjà longtemps, une petite question me trotte dans la tête. J'ai du mal à y répondre de façon précise. Cette question est « Comment peut-on définir la zone de chalandise en e-commerce ? » .

En effet, on peut se dire que cette question n'a pas d'intérêt ; Mais je pense que bien au contraire, cette question, et les réponses qu'elles engendrent ont une très grande portée en terme de communication. Sur cette question, deux écoles se font face :

Lire la suite...

mardi 27 novembre 2007

De la home aux produits :

En attendant la suite de l'analyse des différents outils fonctionnels d'un site marchand, nous allons suivre un internaute dans votre site, pour analyser les points à optimiser dans sa visite.

Il existe en effet différentes solutions pour qu'un internaute accède aux produits de votre catalogue. Regardons ces différents chemins :

Par catégories et sous catégories :

La plus naturelle peut être pour nous enfants de l'informatique. Pour cela, vous avez un choix qui n'a comme limite que votre imagination (et vos produits peut être aussi...) pour créer des catégories. Par type de produit, par prix, par couleur, par pays, ... Vous pouvez même en proposer plusieurs (en prenant bien garde de ne pas perdre l'internaute dans une jungle obscure) sur votre site, pour répondre aux différents besoins de vos clients (offrir un cadeau dans telle tranche de prix, boire une bière exotique, ...).
Dans le même style, mais un peu plus compliqué à mettre en place, les catégories croisées ? Comment expliquer simplement ça ... ? Prenons l'exemple des comparateurs de prix, vous faire un premier choix (un pantalon), un second choix (couleur / taille / matieres) et ainsi de suite pour réduire vos choix à une seule poignée de produit. Je ne sais pas si un plug-in permet d'ajouter cette fonctionnalité à OsCommerce, mais en tout cas, Magento le fait.

Par moteur de recherche :

Il y a quelque temps, j'ai fait un long article que vous pouvez retrouvez ici : "Le moteur de recherche produit " pour définir son principe et son fonctionnement.

Par transversalité :

La transversalité consiste à regrouper des articles provenant de catégories différentes au sein d'une même catégorie crée pour l'occasion.
Exemple :
-les bonnes affaires, qui regroupe tous les produits en promotion de votre boutique.
-la St Valentin, qui regroupe tous les produits en rapport avec cette fête que vous proposez sur votre site.

Par homepage, ou vitrine dans les pages catégories :

Grâce à ces pages, vous pourrez mettre en avant vos produits (les plus rentables héhé ;-) , ou à destocker).
Mais pour cela, leurs présentations visuelles doivent être percutantes (par une esthétique, ou un prix).

Par popularité produit :

Si votre site permet l'affichage des produits les plus achetés, ou mieux notés (toutes les plateformes de boutiques le font aujourd'hui sans supplément), cela peut conforter un client dans son choix, de savoir qu'il n'est pas seul. Mais cela peut aussi faire découvrir des best-sellers à des internautes ne les connaissant pas.

Par cross ou up selling :

Cela consiste à présenter des produits complémentaires (ou de gamme supérieure) à un produit, sur la page de présentation de celui-ci. Cela peut aussi être mis en oeuvre dans le panier (bon exemple chez CDiscount), mais pour des petites boutiques cela fait très mauvais genre.
Dans le cas du cross-selling faites des lots virtuels (donc avec réductions incitatives) pour maximiser le taux de transformation.
Dans le cas de l'up-selling mettez bien en avant l'avantage du produit proposé. Car dans le cas contraire, le client est en juste droit de se demander pourquoi acheter un produit plus cher pour un même besoin.
Pensez aussi à utiliser le down-selling si vos produits les moins chers sont les plus rentables ;-). Telemarket en avait faire l'expérience, au printemps, en proposant des marques de distributeur à la place de produits de marque. Mais l'expérience n'a visiblement plus court, et n'a pas été validé je pense, car plus aucune trace de ceci sur le site de Telemarket.

Par marque (cette fonction est en native dans OsCommerce, donc citons la) :

Cette fonction n'est utile que si les produits que vous vendez ont une différenciation forte. Sinon l'option ne sert qu'à embrouiller vos internautes.

Par flux RSS et autres exporteurs de contenu:

Si vos produits s'adressent à des Geeks c'est LA fonction à avoir ;-).
Mais misons sur l'externalisation future des ventes (ventes ne passant pas par votre interface marchande), donc si vous avez à commander votre site marchand, prenez ça en compte, et commandez dès à présent une solution simple et évolutive afin d'exploiter cette tendance future.


Donc voila je pense que nous avons fait le tour, donc a nous e-commerçant, ou futur e-commerçant d'optimiser tous ces chemins, et les autres que vous allez sûrement rajouter dans les commentaires.

vendredi 12 octobre 2007

Le Moteur de Recherche Produits : #1 Les outils fonctionnels pour votre front-office de site e-marchand.

Aujourd'hui j'amorce ma première série qui va lister tous les outils fonctionnels à demander à votre prestataire lors de la création du front-office de votre site marchand.

Premier élément : le Moteur de Recherche Produits :

Le moteur de recherche est un élément clè de la navigation dans un site marchand.
— Celui-ci se doit d'être efficace, et cela, sur un maximum de critère. Exemple : Si dans une boutique vestimentaire je tape dans la case recherche « bleu », le moteur doit me présenter tous les articles bleus de la boutique.
— Cet exemple nous amène à un second problème : si votre moteur de recherche produits apporte trop de réponses, il est de (très) bon ton d'afficher les résultats par catégorie, et/ou sous catégorie.

Recherche de Roky Balboa dans Allociné
— Votre moteur de recherche doit aussi être capable de repérer les erreurs de frappes ou d'orthographes (et de les corriger). Prenons un exemple (non marchand, je l'admets) qui présente bien le problème : Cherchez « Roky Balboa » dans le moteur de recherche d'Allociné. Comme vous le constatez, cette requête nous laisse seuls avec notre faute de frappe. NE LE FAITES JAMAIS dans votre boutique.
— À défaut d'un bon moteur (par manque de moyens ou compétence du prestataire, ou autre) ne laissez pas votre internaute (qui est rappelons le, un client potentiel) seul. Redirigez-le. Faites-lui des propositions.
Pourquoi ne pas utiliser votre Top des ventes et/ou les catégories de vos produits dans les pages sans résultats de votre moteur de recherche ?

L'intégration du Moteur de Recherche :

Suivant la qualité et la pertinence de votre moteur de recherche, son placement dans l'interface de votre site est différent.
— S’il est de très bonne facture vous pouvez (ou devez suivant l'étendue de votre assortiment) le présenter comme la clès de la navigation dans votre site, et le mettre ainsi au centre de votre menu de navigation. Des exemples : Amazon, Fnac.com, PriceMinister,...
Des moteurs centraux

— Si votre moteur de recherche est de qualité moyenne (ou si votre catalogue n'en nécessite pas forcément), placez-le à des endroits plus classiques tels qu'en haut à droite ou dans les menus verticaux. Mais dans ce cas, n'oubliez pas d'enrichir vos pages de résultats blancs, d'outils pour ramener vos clients égarés sur le chemin de l'achat.

Les moteurs spéciaux :

Toujours si votre catalogue produit le permet, vous pouvez mettre en place des moteurs de recherches spéciaux :
— Le moteur de recherche dit « liste de course ». Comme sur Houra ou G20-livraison, vous tapez votre liste de course, et le site vous propose chaque produit de votre liste page par page.
Moteur de recherche de liste de course
un moteur de recherche par code barre sur PriceMinister — Le moteur de recherche par code barre (ISBN, ou référence article, ...) est très intéressant pour les produits à forte différenciation.

Les petites options (gadgets) à négocier :

— À négocier impérativement : l'autofocus de votre champ de recherche. Le champ est automatiquement actif dés que l'internaute est sur votre page, sans être très important, cela montre que le site est bien fini aux yeux de l'internaute (initié) . Si votre prestataire souhaite vous le facturer traitez-le de voleur, et demandez à votre filleul de le faire ;-) c'est pas compliqué pour un sou).
— À négocier comme marge arrière en fin d'année si vous avez fait beaucoup travailler votre prestataire : le champ de recherche suggestif : ce champ vous aide à terminer votre recherche pendant la frappe. Mais bon si cela n'est pas fait dans une démarche marketing inscrite sur l'ensemble du site, cela tire plus d'un gadget qu'autre chose. Si votre prestataire souhaite vous le faire payer chère, a vrai dire c'est normal ;-) . un moteur de recherche suggestif

Et toujours, n'oubliez pas de créer une page d'aide pour votre moteur expliquant l'utilisation de votre moteur et ses différentes fonctions.

Je vous remercie de m'avoir lu jusqu'au bout et j'espère que cet article (et les suivants) aidera les personnes, qui comme moi, commencent à réfléchir à la création de leur site marchand.